On arrive enfin à Queestown et c'est un grand moment pour nous. En effet, Queenstown on en a entendu parlé des centaines de fois, parfois en bien et parfois en mal.
Grossomodo, c'est la capitale NZ (voire plus...) de l'adrénaline, on trouve de tout à Queenstown. Excursions sur le lac, dans les airs, sur la terre, rafting, bungy jumping, parapente, saut en parachute, escalade, vous voulez de l'aventure, vous en aurez !
C'est également un gros centre de ski en hiver car au milieu de plusieurs domaines skiables.
Malheureusement, ça apporte son lot de négatif aussi, beaucoup de monde tout le temps, le niveau de vie plus cher et la vie alternative (donc dormir dans son van) quasi-impossible...

Finalement, on était tellement prêt à encaisser qu'on a pas vraiment été déçu, ni trop surpris...
La ville est assez jolie et bénéficie d'un cadre assez incroyable, sur le bord du lac, entourée par les montagnes.

On avait aussi peur de claquer tout notre budget en 5 minutes à Queenstown, mais finalement on a su résister aux tentations pour les premiers jours. On a revu notre pote Isabel qu'on avait rencontré à Kerikeri (encore une !), elle repart dans son Allemagne natale dans une semaine, il était temps !!!

Après notre micro-exploration de Queenstown, on part en week-end du côté de Wanaka, une petite ville posée sur les berges du lac du même nom.
La ville est un peu comme la petite soeur de Queentsown car elle jouit également d'une situation idéale au bord d'un lac magnifique et flanquée de montagnes skiable et pleine de rando. Elle est d'ailleurs en plein boom mais pour l'instant elle garde un côté plus bourgeois.
On s'est baladé dans le centre-ville puis on a dîné chez Yaël et ses colocs (Yaël qu'on avait donc rencontré à... Kerikeri aussi, pour ceux qui suivent !).

A Wanaka, on découvre aussi le Puzzling World, une sorte de mini-parc d'attraction dans lequel se trouve un labyrinthe et des illusions d'optiques assez sympas !
Voilà, et après toutes ces vacances, il va falloir qu'on cherche du travail !!!