Après ce repos plus qu'apprécié au Fox Glacier Village, nous reprenons la route le lendemain matin, mais pas sans faire une escapade autour du Lac Matheson, qui à notre avis, relève plus de l'étang que d'un lac.
Le "lac" est réputé car on peut y voir le Mont Cook et le Mont Tasman (les 2 plus hauts pics de NZ) se refléter quand ses eaux sont calmes et miroitantes (forcément...). Craig Potton, un célèbre photographe ici en a fait plusieurs clichés très connus et surtout très vendus.
Mais nous, on ne veut pas acheter ses affiches, on préfère faire les nôtres.
Malheureusement, il y avait un peu de vent et le reflet était plutôt difficile à avoir, mais la balade était chouette et la vue reste assez impressionnantes.



Prochaine étape, c'est le frère jumeau du Fox Glacier, le Franz Josef Glacier, celui-ci à une pente plus abrupte que son frérot et on a lu qu'un avion qui s'était écrasé au sommet du glacier, dans la zone d'accumulation, est arrivé au terminal en 6 ans et demi, ce qui tient du record !

Cela dit, la balade pour se rendre au terminal du glacier est beaucoup moins intéressante qu'hier et la face terminale est moins "esthétique" également, mais on voit vraiment que sa pente est vertigineuse !



Le lendemain, on arrive dans la petite ville d'Hokitika sous un soleil magnifique (comme les jours précédents). On est vraiment chanceux, parce que Hokitika et la West Coast en général battent des records de pluie en général et l'année dernière en particulier, Hokitika a été recensée comme ville la plus humide de NZ ! Evidemment, tout ça est dû aux montagnes qui se trouvent aussi près de la mer...
Bref, Hokitika est aussi la capitale NZ du pounamu. Le pounamu, c'est le nom maori pour la greenstone en anglais et la jade en français.


C'est une pierre précieuse qu'on trouve assez facilement en NZ et qui était très recherchée par les Maori pour la fabrication des armes, des bijoux, ou aussi utilisée comme monnaie d'échange.

Donc, après avoir fait tous les magasins de la ville consacrés au pounamu (il n'y a que ça, ici...), on s'est finalement décidés sur notre élu à chacun. On essayera de faire des photos pour vous les montrer bientôt.

En route, on croise aussi les magnifiques Mokiekie Rocks,



et la 12 miles beach.


On continue la route pour s'arrêter à Punakaiki, et plus partinculièrement aux Pancake Rocks, c'est une formation géologique assez intéressantes (encore un des mystères de la NZ !!), en fait, ce sont des gros rochers, fabriqués pendant trèèèèèès longtemps sous la mer, puis un jour, ils sont sortis de sous l'eau et leur érosion par la mer cette fois se fait comme une pile de crêpes. D'où leur surnom de Pancake Rocks !
Du coup, c'est super joli en soit, mais la houle a creusé des arches, caves et trous qui font qu'à marée haute, on peut voir les vagues s'éclater sur ces rochers aux formes étranges.




Enfin, le lendemain, nous nous rendons à Westport, dernière ville de la West Coast au nord, la ville ne présente pas un grand intérêt à part Tauranga Bay, réputé pour le surf et où se trouve une colonie de phoque (encore une !). On se balade tranquillement puis on reprend la route vers Motueka et la Golden Bay !

A noter aussi, notre rencontre avec une famille de Weka un peu envahissante mais les bébés étaient trop choupi :