Après cette épopée magnifique, on se dirige vers Nelson, une des grands villes de l'île du Sud.
C'est samedi après-midi, on se balade dans le centre-ville, les rues sont assez animées, on mange un fish & chips, yummi.
Puis, on prend la direction de l'Est et des Malborough Sounds.
On décide d'aller explorer les Sounds en voiture pour la journée.
Au début, on voulait une rando de 3/4 jours (71 kilomètres, phiou...), mais le temps est toujours à la grisaille et on a eu assez de pluie ces derniers temps, donc on préfère ne pas tenter le diable...
Donc on se balade et on s'arrête dans des camping du doc pour déjeuner et faire la sieste. Malheureusement, comme à Abel Tasman, quand le ciel est gris, difficile de se rendre compte de la beauté de l'eau en temps normale, d'un vert incroyable. Tant pis !

Puis, on arrive sur Picton, la ville du ferry, on récupère le colis de Jérôme sans problème (le service de Poste Restante fonctionne très bien), mais petit contretemps, celui que j'attendais n'est pas encore arrivé. Effectivement, d'après le suivi Internet, il est retenu en douane, youpi !
On décide donc de s'offrir quelques jours dans la région en espérant qu'il arrive prochainement !
On retourne donc à Blenheim qu'on avait plus ou moins zappé à notre arrivée et on découvre un centre-ville en plein ébullition - tant qu'on s'y trouve avant 17 heures bien sûr !
On retourne dormir sur la plage (possiblement Monkey Bay, mais on a jamais été trop sûrs...) quand une coucher de soleil rougeoyant nous tombe dessus par surprise !



On retourne finalement sur Picton, mais toujours aucune nouvelle du colis, on décide donc de faire une demande de renvoi vers l'île du Nord et de prendre le ferry pour Wellington dans l'après-midi.

C'est le coeur lourd qu'on quitte qu'on voit le port de Picton s'éloigner après ces 4 mois passés sur l'île du Sud (comme le temps passe vite...).



Peu de temps après cependant, c'est plutôt l'estomac lourd que je vivrai la traversée, car cette fois le Détroit de Cook est assez secoué, j'essaie de m'endormir assez vite pour éviter la galette. Pour ma défense, même Jérôme a un peu souffert, ça rassure !
On arrive ENFIN dans la baie de Wellington "by night". On retrouve vite nos repère dans la ville, surtout pour dormir à l'oeil !